Forêt humaine

La rencontre  inattendue mais aussi le geste improbable sont des outils qui m’aident à créer. Par exemple : tombent dans les toilettes des rouleaux de papier hygiénique, je les récupère, les fait sécher et les empile. Cette expérience est à la base de ma technique de mes papiers mâchés.

Description du projet

Pendant cette période  j étais en relation avec un artiste Belge, il m’a conseillé d’approfondir et de déployer cette technique.
A partir de moment. j’ai voulu développer ma famille de personnages, cela m’a conduit à ma forêt humaine.

Ces sculptures sont faites de tubes de récupérations, de papiers toilette d’où émerge des têtes. J’y incorpore des racines, des branches, tout ce qui me parle dans la végétation et qui à un lien avec “cette famille”. Sans racines, en effet, qui sommes nous ?

Dans forêt humaine, les personnages regardent vers le haut, sont nourris de la sève de l’espoir et campés sur les faiblesses qui les composent.
Forêt humaine porte un message clair et fort : Au bout du tunnel il y’a a toujours la lumière…
27

Sculptures